Le yoga prénatal: pour une grossesse sereine et positive

Le yoga est une pratique corporelle ancestrale qui favorise l’harmonie du corps et de l’esprit. Plus vous le pratiquez, plus votre corps gagne en souplesse, vos muscles se renforcent, vos tensions disparaissent et votre esprit s’apaise. Il a donc tout à fait sa place pour aider les femmes enceintes à se préparer en douceur à la naissance.

Quels sont les bienfaits du yoga prénatal ?

Le premier bénéfice sera de développer la connaissance du corps. La femme enceinte s’habitue sereinement, au fil des mois, aux modifications physiques, hormonales et psychiques de cette grande étape de vie. Les mouvements autour du bassin vont l’aider à prendre conscience de son périnée, à le renforcer mais aussi à l’assouplir et à retrouver une bonne posture. Le travail autour de la respiration favorise une meilleure oxygénation des tissus et apporte aussi détente et lâcher prise. Certaines positions aident aussi à soulager les maux de la grossesse, comme la nausée, les jambes lourdes ou le mal de dos. Sans oublier qu’il favorise les échanges et les ressentis entre la mère et l’enfant.

Peut-il être pratiqué les 9 mois

Les mouvements sont plus lents, les postures plus douces et les temps de relaxation sont plus longs qu’en yoga traditionnel. Donc sans contre-indication médicale particulière (nombreuses contractions ou col ouvert), il peut être pratiqué jusqu’au terme. Si vous pratiquiez le yoga avant votre grossesse et que vous êtes sportive, vous pouvez débuter les séances dès le premier trimestre. Pour les autres, il est conseillé de commencer au troisième mois.

 Et après l’accouchement ?

Oui, le yoga post natal peut s’envisager juste après l’accouchement, car les postures sont adaptées pour ne pas solliciter le périnée. Les séances aident à retrouver de l’énergie, à mieux vivre la chute des hormones, le baby blues, à gérer la fatigue et à se réapproprier son corps…un moment calme et apaisant à partager avec votre bébé.


Plus d’articles:

  • Conseils aromathérapie hiver
    Voici une liste de six huiles essentielles (H.E) ou d’essences à avoir chez vous pour résister aux frimas de l’hiver
  • Stop aux virus!
    Alors que les températures élevées tuent les virus, ceux-ci sont tout à fait à l’aise dès l’arrivée des premiers froids et de l’humidité. Ils peuvent ainsi proliférer allégrement. De plus, notre corps se défend moins bien en hiver par manque de soleil, par confinement dans des pièces surchauffées et peu aérées, et, parce que notre muqueuse nasale refroidie et asséchée joue moins bien son rôle de barrière
  • Soyons optimistes!
    L’optimisme influence notre logique rationnelle, nos jugements ou nos comportements. Selon une étude américaine, il jouerait aussi un rôle bénéfique sur notre santé
  • La technique de Heimlich
    Face à un enfant ou à un adulte qui s’étouffe, la technique de Heimlich permet de comprimer l’air dans les poumons afin de provoquer une toux qui expulse l’objet.
  • Diabète: suivre sa glycémie au quotidien
    Comment suivre sa glycémie au quotidien? Le docteur Carine Mamou répond
  • Du sport, oui mais tout doux
    Marche à pied, yoga ou natation, l’activité physique est bénéfique en dehors de toute grossesse à risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *